<

Partagez | 
 

 Zélophore - Celui qui rêvait de liberté - UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
profil +

MessageSujet: Zélophore - Celui qui rêvait de liberté - UC   Dim 15 Nov - 20:22

Zélophore
« Original Caracter »






Prince curieux

    CARTE D’IDENTITÉ

    Nom : Faimille royale des Pestes mojo
    Prénom(s) : Zélophore
    Âge : 16 ans
    Sexe : Mâle
    Nationalité : Terminia
    Rang Social : Prince/ Voyageur
    Race : Peste Mojo
    Arc du forum : Arc 1 - OOT
    Ce que tu aimes : Apprendre
    Ce que tu détestes : Les préjugés






Mes descriptions
« Freedom... for ever! »

Physique

Feuillages d'hiver, teintes sombres de cette nature morte ambulante. Couleur noire, verte, brune et rouge. Pa de cheveux, juste des feuilles au teintes sombres, descendant comme des liane et des fougère le long de son crâne. Certaines d'entre elles ne sont plus que des branches mortes, grises et sèches. Mélange entre l'arbre le plus desséché des marais et le plus sombre des verts sapin.  

Discret, on ne le remarque que peu, surtout dan un milieu forestier qu'il connait. Loin de valoriser son apparence s'en ai même le contraire, il la cache. Il ne s'occupe de lui que lorsqu'un détail l'inquiète comme une nouvelle crevasse dans sa peau de bois. Son corps ressemblant plus à un arbre sec, comme ceux des désert.

Si cela le gêne d'être né ainsi? Non pas le moins du monde. Son corps à beau paraître décharné et fragile, cela ne ne l'empêche en rien de se mouvoir tout à fait normalement. Il a accepté son état depuis longtemps, donc il vit avec, malgré les commentaires qu'il peut parfois entendre. C'est pourquoi il dissimule son être désormais. Portant des habits recouvrant tout son corps excepté ces branchages lui couvrant la tête.

En lui même son corps est pitoyablement maigre, composé d'une écorce dure et sinueuse le long de son torse et de ses membres. Pourtant malgré une telle dureté et une apparence de bois mort, son contact se révèle étonnamment doux, comme si vous touchiez de la mousse de sous-bois. Mouillée ont y retrouve la texture des algues. Dissimulateur, personne ne devine ce qu'il se cache derrière la carapace de vêtement qu'il porte, son visage est recouvert d'un masque de bois inexpressif, cachant ainsi son visage sinistre et ses yeux rouges.

De sa petite taille, il atteint le 1m20, faisant ainsi jeu égal avec sa soeur. Possédant un corps frêle et fragile, il a néanmoins entraîné ce dernier, pas trop le choix de toute manière. Lui donnant alors un grande rapidité, si son corps parait faible comme une brindille, il n'en n'est rien.

Portant sans cesse un épais habit de feuillage, il ne le retire que lorsqu'il est seul ou alors lorsqu'il dois se battre. La couleur de ses yeux est d'un rare rouge flamme pour un mojo. Avec son masque et ses vêtement il est impossible de différencier le genre de se dernier avant qu'il ne prononce le moindre mot. Il est un mélange entre les ronces et une fleur nommée gironde.


Un grand coeur dans un si petit être.

Discret est cette plante pas très verte qui se cache dans les marais ou il a grandit. Il est difficile à ne serais-ce que voir dans son milieu naturel. Peut se montrer terrible lorsque en danger et surtout il est effrayé par les autres. Couvert d'une carapace au premier abords, il se montre ensuite amical et se révèle être un bon compagnon lorsque l'on le connait. Amant de la musique, il aime tout les styles et instrument, par ailleurs il aimerait particulièrement apprend le violoncelle.

Très craintif, il sursaute facilement lorsqu'il est surpris ou bien qu'une chose qu'il ne connait pas survient devant lui. Cela lui vient du fait qu'il à toujours vécu isolé, son père le cloitrant dans une partie de la forêt sans trop de contact avec les autres. En d'autres termes, il ne connait rien du monde extérieur et méfiant qu'il est prend peur parfois inutilement. La couleur et la forme étrange de son corps faisant honte à son père qui décida entre autre de le confier à un tuteur, le privant alors qu'un possible amour paternel. La couleur du bois mort étant de mauvais augure pour le peuple des Pestes mojo, cela le privant de toute amitié qu'il aurait pu avoir. Pourtant malgré cela il reste heureux de lui-même bien qu'un peu triste de voir tout ce monde s'acharner sur lui sans une raison plus valable. Ainsi, il devint au fil du temps mentalement plus fort, encaissant sans relâche la haine de ses comparses, sans jamais développer la moindre haine, sauf pour ceux qui sont aller trop loin.
Restant relativement doux et poli avec ceux qui ne l'insulte pas, son éducation est tout de même celle d'un prince. Ne sachant trop ce que la vie lui réserve, il attend et réfléchi pour prendre une décision ou faire quelque de sa vie. Se jugeant inutile, il cherchera toujours quelque chose à faire, l'inactivité ne faisant pas partie de son vocabulaire.

S'il ne sais trop que faire, il prend du temps pour aider ou bien apprendre. Bien qu'il reste assez distant des autres, si'l voit une chose dérangeante ou malfaisante, il viendra aider sans une once d'hésitation. Remarquablement calme dans ces moments ou il perçois plus que la personne à défendre et son adversaire, il sait se montrer efficace et productif le temps de mettre la personne à l'abri.

Parfaitement incapable de se tenir dans une foule, il recherchera immédiatement un abri si cela arrive. La première fleur Mojo faisant souvent l'affaire. Il est impensable pour lui d'aller en ville, bien qu'il essaye de faire des efforts à ce sujet. Seul, il cherche à ses faire quelques amis lorsque qu'il en trouve le courage, ce n'est pas qu'il ai du mal à venir vers les autres, mais il se méfie de tout le monde à cause de son éducation et de sa nature craintive.

Plus solitaire d'autre chose, il vit et survit en solo depuis quelques années déjà, on tuteur restant assez impitoyable avec lui que ce soit lors de la vie quotidienne ou de l'apprentissage du combat. Car oui, à défaut de pouvoir succéder à son père; ce dernier à souhaité devenir fort pour protéger sa soeur, la seule qui reste gentille avec lui. Elle est sa confidente depuis toujours, il l'admire en secret. En sa présence, il cache chacune de ses faiblesses, se montrant toujours au top, il fera tout pour la protéger. C'est aussi la seule personne jusqu'à présent à qui il ose se montrer sans masque. Totalement dévoué à elle, il est comme son chevalier protecteur depuis toujours, même lors de leurs jeu qu'ils avaient autrefois étant enfants. Alors que c'est le contraire avec les autres, il n'a jamais rencontré autant de complicité chez un ou une autre.

Se montrant souvent trop dur avec lui-même, il lui arrive même de pleurer en silence. Il donne beaucoup tout en recevant pue, c'est un véritable coeur d'or qui se trouve sous cette écorce dure et au relents froids. S'accordant peu de pauses, préférant toujours l'action au réconfort du à son rang. Pourquoi se comporter ainsi? Sans doute pour essayer tant bien que mal d'être remarquer par son père et enfin prouver sa valeur à ce dernier qui ne le considère plus comme un fils. Pouvant réellement se montrer comme un chef aux yeux de tous, sa peur de la foule ne l'aide pas beaucoup, c'est pourquoi il ne le fera qui se son groupe reste relativement restreint. Intelligent et réfléchi, il parle avec des mots jute et soignée, prenant toujours garde à n'offenser personne. Si vous offense, c'est qu'il ignorait certaines choses et il s'en excusera bien vite. Si jamais il doit en venir aux mains... Tant pis pour vous! Peu friand de puissance, il souhaite juste obtenir de quoi protéger sa soeur. Il restera généralement silencieux tant que rien ne le perturbe, il s'imposera alors s'il n'y a pas trop de monde autour de lui.

Si il a souvent peur, il ne laisse pourtant pas les autres lui marcher sur les pieds. Préférant toujours les mot aux armes, il essayera de trouver une solution pacifiste en cas de conflit. Incapable de se sentir aimé, il n'a cette sensation qu'en présence de sa soeur. Il n'est pas incapable d'aimer, mais s'il à bien comprit une chose, c'est que aucune femme ne l'aimera jamais en raison de son apparence. Bien sur, il préfère les femmes, son père ne saurait tolérer une relation gay en plus.

Solitaire la plupart du temps, il n'apprécie rien de plus que de contempler le monde à partir de la cime des arbres. Il rêve depuis longtemps de sortir hors de la forêt malgré l'interdiction de son père. Voyageur dans l'âme, visiter les endroits les plus beaux du monde lui semble indispensable à faire un jour. Finalement libre après toutes ces années, il vit enfin ce rêve, explorant et apprenant toujours plus le monde Termina. Il n'a encore jamais rencontré de Zora ou de Goron, sa réaction d'être pour le moins étrange à ce moment là vue sa curiosité maladive qu'il entretient pour tout. Il cherchera avant tout à apprendre quel est tel ou tel objet ou ce qu'est cette personne. Malgré ses craintes, il fera des efforts dans ces moment là pour se montrer un peu plus courageux. Respectueux lors des combat ou il e donne à fond, il montre son visage à son adversaire. A l'instar de sa soeur, c'est un grand ami des singes peuplant les marais. Il appréciait aussi le fils du majordome de son père de son vivant.

Psychologie
Histoire

Oyez...Oyez, populace des marais! Aujourd'hui ont été planté deux nouveaux petits êtres. Bientôt nous accueillerons dans ce monde deux nouveaux princes ou princesses, seul le temps pourra nous le dire. Mais en ce jour de fête le roi à insister pour organiser un banquet en leur honneur de leurs naissances, tout le monde est donc convié au château!

Le joie qui régnait en cet instant festif n'aurait jamais pu donner à quiconque l'idée de ce qui se passerait ensuite. Tout le monde buvait, festoyait dans le plus grand des bonheurs, y compris le roi qui fier comme il était pouvait enfin s’enorgueillir de sa descendance. Prince ou princesse, au fond il s'en fichait, il allait avoir deux beaux enfants c'était tout ce qui comptait. Leurs noms avait même déjà été choisit en secret, deux masculins et deux féminins pour éviter de ses tromper le moment de leurs éclosions. S'il était impatient? Bien sûr! Il attendait silencieusement le jour ou ses enfants pourraient à leurs tours continuer la ligné du Héraut Azul. Tel ne peut être le destin de l'un d'entre eux.

Plantées cote à cote, les deux graines furent placées dans une terre fertile. Dans un milieu emplit de soleil qui a vu venir plusieurs générations de rois et reines de nos chers habitants des marais. Ici, ils étaient à l'abri des intempéries et du reste du monde. Arrosés d'eau tout les jours, inutile de dire que tous pensaient que les deux enfant royaux seraient de toute beauté. Deux petites pousses naissantes finirent par apparaître. Un à un des pétales apparurent sur ces dernières, la première était du plus beau des mauves, somptueuse comme celle de la reine. Le roi en éclata alors de joie
chantant à tu tête cette nouvelle dans tout le château. La seconde fleur, finie elle aussi par éclore, mais qu'elle déception ce fut! Un violet d'une faible lueur, tenant plus du gris terne que de l'éclat. L'enfant semblait comme malade et le roi fut inquiet, peut-être trop à ce moment là même. Il fit donc venir les médecins les plus compétents de son royaume, leurs priant de trouver la raison de tout ceci. Longtemps il examinèrent chaque pétales, discutant entre eux pour établir la meilleure solution.

Au final une seule véritable idée s'imposa parmi les autres. Le jeune Mojo n'avait... rien, juste un petit problème de pigmentation. Personne ne pouvait alors savoir la véritable nature de ce mal, dont le premier signe était cette étrange couleur. On ne peut vérifier autrement l'état de l'enfant autrement qu'en le déracinant, ce qui l'aurait conduit à la mort. Chose qui n'arriverait pas, c'est un prince tout de même! Le roi ne l'aurait pas permis! C'est de la que lui vient cette peur primaire de la foule, bébé le prince prit peur et ne pouvant crier sous terre, il resta ainsi cloîtré sous tout ces regards pendant plusieurs jours.

Puis un beau jour, la jeune princesse sortie de terre, gambadant directement dans les bras écorceux de son père le roi. Elle ravit le coeur de la famille avec une facilité déconcertante. Faisant le bonheur de son entourage, les sourires avant l'effroi. Le prince naquit quelques jours plus tard, sortant faiblement du sol, on du l'aider pour qu'il s'extirpe totalement de la terre qui l'avait vue naître. Et la une surprise au bien paralysante pour la famille royale que de voir l'état du pauvre enfant. Maladif et chétif, ressemblant plus à une plante décharnée qu'autre chose, le roi en fut dégoûté. Ne sachant que faire, il s'enferma dans sa chambre pendant de longues heures. Heures ou les deux enfants se découvrir, jouant dans le château durant ce laps de temps ou il sont encore ensemble.

Sortant de la chambre, le roi fit mander un percepteur pour son fils qu'il ne voulait plus voir. Un certain Mojo nommé Cinnabari Dracaena, un ancien soldat réputé pour ses entraînements draconiens
. Il accepta de prendre sous son aile le prince et de s'occuper de lui... à sa manière. Si avec un corps aussi laid il ne peut prétendre au trône, alors il nous servira de soldat. Emmenant le jeune Mojo dans sa demeure au fons des marais, il allait lui en faire baver. Pendant huit longues années, le petit prince subit à la foi une éducation princière en plus d'un entraînement au combat. Faible physiquement, le prince eu beaucoup de mal pendant ces années là. Mais si son corps n'était pas fort, ce n'était pas le cas de tout, agile et rapide, il compense son manque de force par un souplesse folle, tortueuse comme son apparence.

Vient le jour ou de nouveau il rentra au palais, il du pour la première fois porter un masque et d'amples habit sur ordre de son père. Et puis il revit sa soeur, bien que l'instant qu'ils avaient partagé avait été court, elle se souvenant malgré tout de lui. Ils devinrent confidents l'un de l'autre, il osa même lui montrer son visage décharné suite à une demande. Une amitié entre frère et soeur, la seule qui jusqu'à présent là comprit. Dès lors voyant la bonne conduite de son fils le roi lui donna l'autorisation de sortir sans son tuteur et de se balader librement tant qu'il portait ce masque et qu'il restait dans les limites du marais. Il put alors faire des rencontres étranges comme les soeurs Kame et Koume d'une boutique de potions, quelques hyliens de passage et surtout un étrange personnage nommé Tingle. Le temps passe, entre deux entraînements il vient voir sa soeur et se confier à elle. Il aimerait partir voyager, les paroles de Tingle lui ayant donné l'idée de partir en voyage.

Il manque tant de merveilles se dit t-il, il a bien raison. Il ne reste que pour elle, il veut la protéger tant qu'il le pourra. Si les années passent, il réalise un jour que rien ne se passera jamais dans les marais, que sa soeur est sauve et que plus rien ne le retient ici. Demandant une audience au roi, le masqué lui fit part de son désir de découvrir le monde. Le roi, réfléchi un instant... avant de refuser. Sa royale personne ne voulant pas que la laideur de son fils soit vue par le monde. Quelque chose se brisa alors en Zélophore qui vit son rêve le plus cher réduit à néant. S'enfermant alors dans sa chambre plusieurs jours durant pour pleurer et méditer ces paroles.

Si la nuit porte conseil, cette expression n'a jamais autant prit son sens auparavant. Une idée germa dans la tête du prince au réveil. Réalisant que depuis toujours il avait été prisonnier de son père, de sa peur de lui, de ce château... Il voulu tout planquer par terre, il se fiche de son titre de prince, de ce que cela peut lui apporter s'il n'est pas libre! Il attendit alors la nuit pour se préparer, prendre quelques habits et autres affaires. Sortant de sa chambre en silence, c'est bien pratique d'être fait de bois, pas de bruit en marchant. Il laissa une lettre à sa soeur, l'informant des raisons de son départ. Il marchant de longues heures, avant de se retrouver à la sortie des marais. Regardant un instant derrière lui...

Ses yeux se posèrent sur le masque qu'il tenait dans la main depuis un moment. Il le posa de nouveau sur son visage, il ne le quitterait plus désormais. Entrant dans la plaine Termina, il allait découvrir tut ce qu'il avait manqué durant tout ce temps.

"Freedom... for ever!"


Zélophore est comme un vagabond, il vient à peine de quitter son ancien chez-lui. il n'a donc pas de domicile fixe et passe son temps à dormir à la belle étoile. Généralement il s'éloignera des villes, la peur, qui entretient pour les autres le bloquant dès qu'il y à un peu trop de monde, sil entre en ville de sera de nuit donc.

Au combat, Zélophore tient un style bien à lui. Préférant la mi-distance, il joue sur sa vitesse et ses projectiles. Ayant une force physique faible, il ne se risque pas au corps à corps, tenant à distance son adversaire en utilisant son agilité. Sa petite taille lu servant à se cacher si il est en difficulté.

Avide de savoir, il essaye d'apprendre tout ce qu'il peut sur ce monde inconnu, sa curiosité le poussant parfois à faire des bêtises et l'attirant dans des situations peut faciles.

Détails
© Design by Dormin & Mélody Dalwish avec  
CRÉDIT - FICHE

Revenir en haut Aller en bas
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Zélophore - Celui qui rêvait de liberté - UC   Lun 23 Nov - 23:30

Bienvenue sur Zelda Arc-of mon cher yiaz o/ Tu seras donc la première fiche profitant ici d'une validation complète avec sa récompense en rubis pour la fin ^^
La somme reçue est évaluée selon plusieurs critères :

  • Longueur
  • Qualité du texte
  • Originalité/Cohérence
  • Qualité orthographique


    Longueur

Les descriptions sont bien fournies, surtout la description psychologique que je considère comme la plus importante. C'est donc un très bon point de la fiche. En comparaison, l'histoire fait presque un peu faible mais les quotas demandés sont largement dépassés. Pas grand-chose à redire de ce côté là donc ^^


    Qualité du texte

Je n'ai pas rencontré de lourdeurs m'ayant choqué ou de tournures particulièrement maladroites. De même, je n'ai pas tiqué sur trop de répétitions, ce qui est assez rare, surtout dans les descriptions. Ca se lit bien, avec quelques passages un peu laborieux car répétant ce qui a déjà été dit plus haut, mais sans plus.


    Originalité/Cohérence

La figure du prince rejetée à cause de son apparence est une approche intéressante. Ca représente en plus un désavantage permanent qui donne du corps à la frustration et aux motivations du perso. C’est intéressant à jouer et suffisamment rare pour être noté. D'autant que, de ce qu'on sait du Roi Mojo, les choix hâtifs et irraisonnables font partie intégrante de son identité. Du coup, rejeter son fils ainsi, autant ça aurait eut du mal à passer dans d'autres factions, mais ici ça me semble tout à fait de l'ordre du crédible. De même, l'agoraphobie est une chose que l'on voit assez peu et qui peut devenir amusante.
C'est donc dans son ensemble un personnage que j'apprécie beaucoup o/
S'il y avait remarque à faire, je dirais que c'est justement cet "ensemble" que j'ai parfois eut du mal à saisir. Certains contours de l'identité de cette petite peste mojo me paraissent encore un peu flous, avec malgré tout quelques répétitions dans ses descriptions et la cohabitation de qualificatifs qui, sans être contradictoires (comme altruiste et couard) se mélangent d'une manière parfois un tantinet maladroite.


    Qualité orthographique

Des fautes d'accord ici et là, des pluriels oubliés, mais rien qui m'ait fait hurler devant mon écran en m'arrachant les orbites. Ce qui est considéré comme une bonne chose o/


    Bilan final

Pour moi le personnage est bon et est donc validé pour commencer o/ Pour la somme finale, je t’avoue que j'ai hésité un peu. D'un côté je n'ai pas de reproches majeurs à faire ta fiche et, comme j'espère que ça ressort, ça reste une très bonne fiche avec un personnage intéressant. D'un autre, certaines choses me semblent encore trop vacillantes, méritant un approfondissement pour être à leur plein potentiel. C’est particulièrement difficile à expliquer parce que je n’ai du coup pas exactement de points précis à pointer du doigt pour m’épauler. Les idées sont mais là mais, en espérant ne pas paraître arrogant en disant ça, je dirais qu'il manque encore quelques finissions pour passer d'un très bon travail à un travail excellent.
Après débat avec moi-même vis à vis du niveau d'exigences que je compte imposer pour cette fameuse "note maximale" (qui n'apporte au fond qu'un très léger bonus de démarrage de toute façon), tu commenceras avec la somme de 1500 Rubis à dépenser entre les talents, l'équipement et les attaques. Tu peux (et devras sans doute) prendre des désavantages pour faire monter cette mise tout en restant logique avec ton personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zora
avatar
Zora
profil +

MessageSujet: Re: Zélophore - Celui qui rêvait de liberté - UC   Jeu 28 Jan - 17:21

Finalement présentation refusées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda-arcof.forumactif.org
Contenu sponsorisé
profil +

MessageSujet: Re: Zélophore - Celui qui rêvait de liberté - UC   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zélophore - Celui qui rêvait de liberté - UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Enregistrement d'un nouvel utilisateur", mais celui-là est invisible!
» Couleur d'un pseudo autre que celui du groupe à qui il appartient
» Comment faire un tableau comme celui-ci?
» Celui qui lie l'amour et la beauté n'a jamais connu l'amour. Celui qui lie l'amour et l'horreur a déjà aimé.
» Envoie d'un SMS "Code", celui-ci est débité, mais aucun retour de code !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda - Arc Of ::  :: 
Création de Personnage
 :: Fiches refusées
-