<

Partagez | 
 

 Les premiers pas d'une aventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Les premiers pas d'une aventure   Dim 20 Mar - 23:48

C'était une bien belle journée au Lac Hylia. Le rayonnant soleil de midi se reflétait sur la surface cristalline du lac dont la quiétude n'était dérangée que par les piaillements de quelques oiseaux en quête de leur dîner du jour. Une brise légère caressait la cime des arbres trônant ici et là, faisant se dandiner les épouvantails sur la rive sur la cadence une douce symphonie.

Depuis que la guerre s'était achevée, le coin avait retrouvé sa tranquillité d'autrefois et bien rares étaient les voyageurs prêts à faire un détour pour venir profiter de son eau pure et limpide. Des villageois venaient parfois profiter d'une après midi pour un pique nique, et les fiers Zoras continuaient de protéger farouchement le mystérieux temple  sommeillant au fond du lac, mais c'était là le seul véritable trafic dont profitait l'endroit. Au grand dâme du tenancier du stand de pêche qui avait toutes les peines du monde à faire démarrer son commerce d'ailleurs.

En un mot comme en cent, le Lac Hylia était redevenu un lieu de paix et de silence... A l'exception d'une unique chaumière qui se dressait fièrement sur la rive et qui fulminait sans cesse d'une activité aussi grouillante que douteuse. De jour comme de nuit, des fumées multicolores s'échappaient de sa cheminée et fréquemment le bruit d'explosions retentissantes venait déchirer le voile du silence. Cette maison, c'était le laboratoire de l'alchimiste du lac, un savant excentrique dont les connaissances n'avaient d'égales que son côté sénile. C’était un vieillard inoffensif mais un peu fou que les locaux évitaient, tant pour s’épargner de goûter à une de ses potions que parce qu’il dégageait toujours une odeur nauséabonde de produits chimiques. M’enfin, quand il ne faisait pas tout péter, on le disait de bon conseils.

C’est ainsi qu’en cette belle après midi, la silhouette rabougrie de cet étrange petit personnage se détachait clairement sur l’horizon tandis qu’il semblait affairer à déplacer des caisses depuis l’intérieur de sa chaumière.  Les années avaient clairement eut leur effet sur celui qui était jadis un fringuant jeune homme plein de vie. Aujourd’hui, il n’était plus qu’un débris croulant, au dos voûté menaçant de s’effondrer à la moindre bousculade. Son visage était déformé en une grimace étrange, et ses yeux semblaient toujours partir dans des directions différentes, lui donnant une expression faussement ahurie.


Il était en plein travail lorsqu’il aperçut au loin un petit jeune qui semblait venir du Lac. Un Hylien vu d’ici. Voilà un spectacle qui se faisait rare en ce moment. Posant un instant la caisse qui torturait ses rhumatisme, le vieillard apostropha le nouvel arrivant avec un ton qui se voulait chaleureux mais que ses  cordes vocales usées rendaient grinçant.

-Oh Oh, bonjour fiston ! Qu’est-ce qui amène un petit jeune dans ton genre par ici si loin du village ? Tu t’es égaré ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Lun 21 Mar - 0:36

La journée promettait d’être belle, le  soleil  donnait vie à tout le lac de par sa chaleur agréable et sa réflexion luminescente sur le lac qui brillait tel un joyau en flamme. Quelques poissons sautaient de temps en temps en la surface surement en quête d’insecte à gober mais qui eux même se faisaient avoir de rare fois par d’efficaces rapaces ici et là.

Maëlik marchait depuis vingt bonnes minutes après son départ d’un raccourci que seul les zoras connaissent et il n’avait pas d’autre choix que de passer par le lac Hylia s’il voulait profiter une dernière fois de ce magnifique paysage. Il savait qu’il ne le reverrait pas avant un bon moment et même si il ne se voulait pas sentimentale, cet endroit lui manquerait surement un peu mais la raison était bonne.

Devenir le meilleur, quoi qu’il en coûte, pas le temps d’écouter sa pleurnicharde de sœur à vouloir faire sa vie dans le domaine zora, c’etait un hylien et il comptait bien découvrir le monde afin que tout le monde  sache qu’il est le meilleur combattant du royaume.
.
Alors qu’il commençait à apercevoir la sortie du lac, Maëlik vit une étrange chaumière au loin ou un vieil homme semblait s’affairer à déplacer des caisses sans grand intérêt. Il avait entendu parler d'un vieil homme qui vivait reclus depuis des années au bord du lac, mais Maëlik n'y avait jamais apprêté attention car sans intérêt pour lui.

N’ayant pas trop le choix que de passer tout prêt, il espérait ne pas être dérangé car Maëlik n'aimait pas les vieux, il les trouvait inutile, arrogant a tout savoir sur tout et à faire la morale.

C’est alors qu’arriver presque à son niveau sans un regard, le vieil homme lui adressa d’une voix absolument pas agréable à l’oreille  un « -Oh Oh, bonjour fiston ! Qu’est-ce amène un petit jeune dans ton genre par ici si loin du village ? Tu t’es égaré ? »

Le vieux paraissait complétement barré avec son visage que Maëlik trouva d’improbable et complètement désordonné qui ferait fuir les gamins du coin s’il y en avait.

*il me veut quoi ce vieux débris ? je peux pas blairer les vieux bon sang il a rien à faire de sa journée ou quoi. Pensa t'il.

« Hey papi est ce que j’ai l’air de m’être égaré ? Et ce qui m’amène ici vous regarde pas alors bon vent »

*non mais sans rire

Soudain Maëlik sentit une odeur de soufre et de choses impossible à décrire provenir des caisses que le vieux transportait.

«  Dis donc le vieux il y a quoi dans vos caisse ? Ça attaque le nez, j’espère que vous ne jetez pas ça dans le lac » dit-il méfiant.

Le vieux semblait toujours le regarder avec sa tête d’ahuri et son sourire qui commençait tout de même à faire un peu peur au jeune Hylien bien qu’il ne l’admettrait jamais.


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Mer 23 Mar - 13:28

L'expression du vieil homme ne changea en rien face à la réponse pour le moins agressive du jeune hylien. Le ton cinglant semblait glisser sur lui comme de l'eau sur un rocher. Il avait suffisamment vécu pour ne plus s'offusquer des broutilles de ceux plus verts que lui. Il avait eut son âge jadis... La vulgarité était une étape dont la croissance dont il finirait sans doute par s'extirper. Il fallait bien que jeunesse se fasse comment on dit.
Il lui répondit donc par un petit rire nasillard qui évoquait celui d'une vieille sorcière.

-Voilà un jeune plein de vigueur et d'énergie. Quoiqu'un peu soupe au lait. Ceux de ton âge se font rares par ici. Si tu cherches le stand de pêche, c’est par là bas.

Le professeur tourna la tête vers les caisses que Maelik regardait avec méfiance. Il s'enquerrait si tous ces produits étranges risquaient de venir polluer les eaux cristallines du lac. Oooh, ce grincheux semblait s'inquiéter pour la sécurité du lac. Voilà qui était rassurant. Pour une raison ou une autre, il était attaché à Hylia. Pour ce qui était de l'odeur, le savant trouvait le fumet ravissant, mais il n'était plus à prouver que ses goûts étaient.... particuliers.

-Oh oh, tu as du nez ! Ce sont mes dernières potions. J’étudie les propriétés curatives de l’eau d’ici. Le château m'en a commandé un nouveau stock pour les soldats malades. Veux-tu en tester une~ ?

Une lueur intéressée brillait dans ses yeux globuleux à cette idée. L’alchimiste était toujours en quête de cobayes pour ses dernières créations. Son propre organisme était trop usé pour obtenir des résultats concluants, ce qui ne l’empêchait pas de goûter la plupart de ses mixtures juste au cas où.
Puis, avec un soupir fatigué il se tourna vers l’entrée de la vallée. Ceux censés venir chercher sa marchandise avaient déjà presque une demi-journée de retard et il commençait à douter de ne jamais les voir arriver à temps.

-La carriole à du se perdre en route… Les potions vont tourner avant d’arriver à destination. Mon vieux dos ne pourra jamais porter cette caisse à travers la plaine.

Avant de conclure avec un sourire édenté.

-Puisque tu n’es pas perdu, pourquoi ne pas donner un coup de main à un ancien et un royaume~ ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Mer 23 Mar - 17:32

Le petit rire nasillard ne rassura pas Maëlik, il avait l’air complètement à l’ouest mais pas semble t’il dangereux pour le jeune futur guerrier, il s’agissait là pour lui d’une perte de temps social dont il n’avait pas envie d’alimenter. Il n'aimait pas les vieilles personnes et encore moins faire la conversation trop longtemps, pas un grand bavard le social c'était clairement pas son truc si il voulait devenir plus fort on parle pas avec les gens, on les combats.


Il se mit alors à lui parler du stand de pêche que Maëlik avait vu sur quelques panneaux plus loin ici-bas, mais il se contrefichait de ce stand, du poisson il en avait assez vue pour toute une vie, étant majoritairement la nourriture favorite du peuple zora.


« Non je me fiche bien du stand de pêche c’est pas ma destination Viel homme »



Puis il lui répondit enfin sur la provenance de l’odeur suspecte des barils et caisses que le vieux s’amusait à transporter de chez lui à l’extérieur et vice versa. Les propriétés curative du lac ça oui maëlik en avait évidemment entendu parler, en revanche pour ce qui est des potions du vieil homme…

«  Ais je l’air malade Viel homme ? Je ne vous connais pas et vous voudriez me faire boire vos infâmes mixtures ?

Puis le vieil homme sembla lui demandez un petit service, pour être franc Maëlik ne savait pas par ou se rendre et n’oserait jamais l’admettre, il en allait de sa fierté mais il se dit qu’il pourrait peut-être trouver avantage à la situation surtout face à une personne âgé les choses sont toujours plus simple que ce soit physiquement ou mentalement, alors si le vieux est complétement à l'ouest c'est encore mieux.


«  Bon écoute le vieux, je veux bien transporter ta caisse remplis de fiole mais en échange je veux l’argent que tu aurais dû remettre aux transporteurs en retard ainsi qu’une des potions qui compose la caisse. Et tant que tu y es, indique moi le meilleur chemin pour me rendre au château, faudrait pas que j’arrive en retard tu comprends… »



Et voilà l’intelligence de Maëlik venait encore de frapper, en plus de paraître irréprochable dans sa classe naturelle. Il faisait d’une pierre 2 coups. On lui indiquerait le chemin à prendre sans pour autant paraitre perdu et il gratterait quelques rubis et peut être même une potion utile. Comme ça arrivé au bourg il pourrait s’acheter de l’équipement et diverses choses utiles dans sa quête.

Et si jamais on tentais de lui barrer la route, il se ferait un malin plaisir de botter les fesses d'éventuelle gêneur. Peut être que les livreurs serait furieux de s'être fait piquer une course, mais c'est leur faute il n'avait qu'a être à l'heure.

De plus Maëlik comptait bien une fois la livraison expédié touché une autre prime de l'autre coté dans l'espoir d’accroitre toujours plus d’équipement ou de technique de combat qu'on lui enseignerait.


Du moins c’est ce qu’il espérait mais avec sa confiance et son air supérieur, il ne faisait pas un pli que le Vieil homme accepterait, surtout devant autant de classe et autant de prestance s’aimait il penser parfois.


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Sam 26 Mar - 19:10

Un petit rire moqueur secoua la glotte de l'ancien en entendant la requête de son "jeune ami" dont la cupidité semblait assez forte pour calmer ses aprioris sur ses préparations alchimiques. Une lueur amusée brillait dans son regard torve.

- Oh oh, je croyais que tu ne voulais pas de mes "infâmes mixtures" jeune homme.

Il fit un mouvement de tête désapprobateur en entendant la liste de demande de son interlocuteur. Quelle déception de voir ainsi la nouvelle génération si peu encline à venir en aide à autrui. Cela ne laissait rien présager de bon pour le futur de ce royaume, il en avait bien peur.  

- Quelle triste époque nous vivons où l'argent est la seule motivation de la jeunesse pour venir en aide à leurs prochains...

Malheureusement, pour le jeune homme, le vieux professeur n'avait rien préparé pour payer les livreurs. Ce genre de frais revenait au client, sans quoi il serait bien peu rentable pour lui d'accepter ce genre de requêtes. Sans être avare, le savant avait besoin de manger et son petit champ en contrebas était fort peu fiable, même avec l'aide des épouvantails.

- La livraison a été payée par le Château à vrai dire. C'est la caserne qui a passé commande après tout.

Il marqua un silence en fixant ses malheureuses caisses en train de dépérir au soleil. Si on ne me faisait rien, toutes ces belles potions seraient gâchées et les malades resteraient à souffrir de leurs maux. Après la guerre, les réserves du château en matériel de soin étaient au plus bas. Poussant un soupir fatigué entre ses lèvres gercées, il farfouilla dans sa drôle de blouse jusqu'à sortir une petite bourse de cuir contenant une vingtaine de rubis. Il n'avait pas davantage sur lui. La majorité des fonds du vieil homme passaient dans l'achat d'ingrédients pour ses mixtures et il avait accepté un paiement en différé pour simplifier la tâche à cette sympathique Impa qui était venue le voir.

- Mais enfin, je ne vais pas laisser ces malheureux soldats à leur sort par avarice. Puisque c'est la seule chose qui t'intéresse, je peux te payer la course, mais le château m'a commandé un nombre précis de potions. Ce serait voler à la Famille Royale que de t'en donner une. Je vais t’indiquer le chemin, même si tu n’es absolument pas égaré. Héhéhé.  

Il n’avait pas vraiment d’autres options et il n’était pas du genre à abandonner autrui pour protéger les cordons de sa bourse, aussi peu garnie soit-elle.

[Je précise juste que les rps Mjtés comme celui-ci sont davantage un moyen de fournir une occupation en attendant l’arrivée de compagnons de jeu que des quêtes à proprement parler. Désolé donc si les récompenses de jeu y sont très limitées]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Sam 26 Mar - 22:03

Maëlik vit le vieil homme secoué la tête a priori peu enclin a ses condition, Maëlik se demandant en quoi ce serait un problème si le château aurait du le payer normalement il aurait de l’argent pour la livraison puisqu’il s’agit ici d’une sous traitance mais à évidence cela ne se passait pas comme cela exactement.

Il lui fit la remarque que seul l’argent était la motivation, cependant pour le jeune guerrier il ne s’agissait la que d’un instrument pour devenir plus fort par le biais de la connaissance ou l’achat de matériel de combat.

Puis il lui dit alors que la livraison était gérée par le château, Maëlik en conclut qu’il devait commencer par là si il voulait être payé pour ses efforts et non en passant par ce vieux timbré.

Puis il le vit sortir une misérable bourse contenant 20 rubis. Cela semblait être tout ce qu’il avait. Maëlik n’ était pas un voleur, dépouiller les vieux c’est pas truc, il pensait vraiment à de l’argent préparé pour la livraison mais il n’en était rien.

- Je pense que vous m’avez mal compris vieil homme, 20 rubis qui n’étaient pas destiné à la livraison ? Vous croyez que je vaux que ça ? il est hors de question que j’accepte cet argent, d’autant plus que le château saura surement me récompenser pour cette livraison, à la place des livreurs. Ranger cette bourse car si vous mourrez d’inanition on va m’accuser de meurtre.

Maëlik ne l’admettrait jamais mais voler un vieil homme était impossible pour lui, son bon fond le rattrapait sur sa fierté ou tout du moins il ferait croire que c’est par fierté qu’il ne lui prendrait pas son argent plutôt que par compassion et empathie. Il avait une image à se forger et il espérait que le vieux ne décèlerait pas cette humanité en lui qui serait preuve de faiblesse.

*dépouiller un vieux non mais puis quoi encore …*

« Vous auriez une sangle ou 2 que je puisse attacher la caisse afin de la porter sur mon dos en sac à dos, je préfère voir devant moi quand je marche si vous voyez pas d’inconvénient. Je peux vous dire qu’ils ont plutôt intérêt à me payer au château. »

Maëlik y voyait un entrainement, porter une charge lourde le long du chemin d’hyrule le ferait gagner en force et en endurance, et le vieux garderait son argent le château lui serait reconnaissant et pourrait lui proposer de l’enrôler dans l’armée. Cette idée commençait a apparaître.

« Allez montrer moi ce que vous avez en matos que je puisse porter ça au plus vite sinon vos fioles vont être foutu. »


[ ya pas de soucis je faisais pas ça pour l'argent ou pour un objet de quête c'est histoire de donner le ton avec mon personnage, je me soumet totalement à la distribution de rubis ou autre suivant les RP pas de soucis =)]


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Mer 30 Mar - 0:43

[Ne t'en fais pas ce n'était pas un reproche ^^ ]

Le vieil homme leva un sourcil face au refus spontané de Maëlik face à la perspective d'arracher au savant sa maigre bourse. Oooh, voilà qui était intéressant. Y avait-il donc plus dans cette tête pleine de cheveux blancs qu'un désir de s'enrichir ? Le râleur prétendait attendre une meilleure paie du château mais le professeur se doutait qu'il y avait plus que de la fierté derrière les mots de ce jeune homme. Mais il ne lui ferait pas l'affront de lui en faire la remarque. Il ignorait si les gardes de la citadelle accepteraient de le payer, mais il n'allait pas chercher à le contredire. Ceux de son âge étaient dotés d'un égo si délicat qu'il valait mieux ne pas les brusquer. Cela faisait partie intégrante de leur croissance se disait-il.

    -Oh oh, je dois avoir de quoi accrocher la caisse en boutique

Disparaissant d'un pas lent dans sa boutique, d'où s'échappait une incroyable odeur de souffre mêlée de senteurs plus mystérieuses, il revint au bout de deux minutes avec un petit attirail consistant en des sangles de cuir plutôt épaisses, un marteau et des clous.

    -Il suffit de clouer ça aux caisses et tu pourras gambader les mains libres, fiston.

Le vieil alchimiste était de nouveau de bonne humeur. Il reprenait espoir envers la génération future, quand bien même il lui restait encore beaucoup à apprendre pour ne pas répéter les erreurs de leurs aînés. Il ne pouvait que souhaiter à cet aventurier à la langue bien pendu que ses voyages le mèneraient sur les chemins de la droiture.
Au bout de quelques minutes, le bricolage de fortune était terminé et Maelik était libre de partir accomplir sa modeste quête.

    -Je te souhaite bonne chance, fiston. Reviens donc me voir si tu as besoin d'un peu d'alchimie dans tes voyages.


=======

La plaine d’Hyrule était comme un véritable désert de verdure. L’herbe s’y étendait à perte de vue, et l’horizon, tout juste déformée par quelques collines, ne laissait rien paraître des merveilles qui s’y cachaient. L’endroit était si gigantesque qu’il donnait souvent le tournis à ceux trop habitués à leur petit coin de domaine. Pas d’âme qui vive, guère plus que quelques bosquets trônant ici et là pour se faire de l’ombre, l’endroit était le paradis des insectes et des piques niques pour peu que l’on ait le courage de la traverser. Il fallait plus d’une journée pour la traverser de bout en bout, un périple en apparence sans danger qui se révélaient bien plus mortels pour les aventuriers peu aguerris. Si la soif et la faim étaient des données que les héros en herbe tendaient à sous estimer, à fortiori sous le soleil de plomb de l’été, la Plaine d’Hyrule dissimulait bien des monstres sous son apparente tranquillité. Et c’était sans parler des bandits qui privilégiaient ce terrain de chasse fertile en voyageurs sans défense.

Mais plus que tout autre chose, la nuit était à craindre en Hyrule. Car lorsque la lumière désertait la plaine, ceux qui dormaient ensevelis sous la terre en profitaient pour surgir de leur torpeur, guidés par un primitif instinct de vengeance envers les vivants. La guerre civile avait gorgée cette terre de sang et si la flore avait depuis longtemps repris ses droits sur les anciens champs de batailles, il faudrait bien des années pour que la haine de ceux tombés au combat disparaisse pour de bon.

La première partie du voyage de Maëlik s’était donc déroulée sans encombre, si ce n’est l’ennui qui avait sans doute fini par s’installer et la chaleur qui finissait vite par cogner en plein cagnard.
Mais peu à peu, le soleil s’était mit en décliner et alors que le château se profilait tout juste loin à l’horizon, la chaleur étouffante avait laissé place à une petite brise glacée. Un silence pesant était tombée sur les environs. Les oiseaux s’étaient tus, tandis que quelque part un loup saluait la lune montante de son hurlement distant.

Il lui restait encore plusieurs heures de marche avant d’atteindre la citadelle, mais il serait sans doute plus sage de faire une pause que de s’épuiser avec une nuit blanche. Cependant, il n’aurait pas l’opportunité de se poser la question.

Car tout à coup, un grincement, le bruit de la terre que l’on déchire.


Dans un petit nuage de poussière, un stalchild surgit soudain sous des pieds des entrailles de la terre avec la ferme attention d’en découdre. Une lueur rouge brillait dans les orbites vides du petit squelette, laissant transparaître sa soif de violence. Ses ossements rongés par le temps cliquetaient à chacun de ses pas et la créature semblait tout juste capable de se tenir sur ses deux jambes sans tomber, mais il eut été naïf de sous-estimer la menace que représentait une créature animée par la non-vie.
La poigne d’acier de l’abomination cadavérique chercha à se refermer sur les jambes de Maëlik alors qu’elle sortait du sol.

Modération de combat:
 





[Tu peux décrire plus longuement comment s’est passé ton après midi dans la plaine si tu veux (plaine qui est bien plus vaste que ce que le jeu sous entend d’ailleurs), mais je n’aurais pas grand-chose à ajouter du coup la deuxième partie de mon poste reprend là je pourrais de nouveau t’apporter quelque chose. Tu es donc le premier du forum à inaugurer le système de combat !

Le formulaire fraîchement terminé se trouve Ici. Toutes les informations sont dans la partie système.
Si tu as le moindre doute sur le déroulement du combat, n'hésite pas à envoyer un MP ou à me voir sur Skype (c'est Adrix). C’est la première fois, c’est normal d’avoir du mal]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Mer 30 Mar - 15:37

Maëlik vit le vieil homme partir dans sa maisonnette afin d’aller surement chercher le matériel nécessaire à son expédition. Lorsqu’il ouvrit la porte une odeur plus prononcée de soufre et odeur inconnu émanât à ses narines, portées par le vent.

Deux minutes passèrent puis finalement le vieil homme réapparut avec des sangles de cuit épaisses, un marteau et des clous. Il devina qu’il accèderait à sa requête afin de faciliter son transport.

Maëlik s’empara du marteau et plaça la lanière de cuir de façon intelligente. Un clou sur chaque coin mais pas trop près du bord pour éviter une déchirure du bois. Il y place bien évidement le cuir dessus avant et commença alors a clouter la lanière sur la partie gauche de la caisse.

Une fois fait, il s’attaqua à l’autre partie manipulant avec précaution et vérifiant que le milieu de la lanière était bien visé.

Satisfait de son travail il commença à enfiler les lanières, accroupi, et à soulever la caisse afin de ne pas s’abimer le dos.
Le poids paraissait correct mais au bout d’un moment quelque pause serait surement nécessaire.

« Allez le vieux ah plus tard ! et la chance n’a rien a voir avec ma réussite, je vais vous les livrer vos potions »

Puis sans un mot il partit direction la plaine d’hyrule…



Maëlik fut époustouflé par la plaine d’hyrule. Elle était grande fertile, verdoyante des Kilomètres à la ronde. Y marcher était un véritable plaisir et ce côté vert faisait un bien fou au jeune Hylien. Il avait vu du bleu azur toute sa jeune vie il était temps de voir d’autres choses.

Alors qu’il marchait depuis le début d’après-midi :
«  Difficile de croire qu’il y a eu des combats sanglant ici… »

Pendant son voyage Maëlik avait espéré rencontrer un ou deux monstres pour se faire la main mais à sa grande déception la plaine était vide si on ne comptait pas les lapins et oiseaux qui pullulait et disparaissait dans la plaine dès son arrivé.

Il s’arrêta plusieurs fois pour se reposer les épaules qui commençaient à lui donner quelques courbatures. La caisse était relativement pleine donc lourde et plus il progressait plus elle lui paraissait lourde.

Cela lui faisait perdre un temps important et il se demandait si il arriverai avant la nuit.
D’autant plus que le soleil commençait également à être son pire ennemi. Il avait pu boire heureusement avant de partir le long du ruisseau qui menait au lac Hylia et quelque fruit juteux trouvé en chemin mais la fin de journée commençait a être très éprouvante.  

Puis il le vit enfin, sous un magnifique coucher de soleil le château apparaissait enfin pour la première fois de sa vie. Il était encore loin mais le voir le fit pousser un soupir de soulagement non dissimuler.

Deux heures plus tard la nuit arriva a mi-chemin mais il devait faire une pause, Malgré la fraicheur de la nuit qui faisait maintenant régner la plaine il était sur les rotules et devais poser son caisson a lanière, ce qu’il fit immédiatement.

« Ohhh mon dos !! »

Puis Maëlik entendit le hurlement d’un loup. Et quelque seconde plus tard il entendit la terre trembler de manière rapide et brutale sous ses pieds. Maêlik vit une main osseuse vouloir s’emparer de son mollet fatigué, il esquiva en effectuant un saut sur le côté afin de laisser apparaître une créature qu’il n’aurait jamais cru voir en vrai. Une espèce de squelette aux yeux rubicond et à l’allure ridicule. Il agitait des bras de manière grotesque mais Maëlik dégaina son épée. La menace était présente, son premier vrai combat allait commencer.

================================

SPOILER !

 
80 PV
   100 PM
   120 STA
   120 PE


 

Phase Défensive



Esquive basique 10 PE

 

Phase Offensive



Une Attaque Physique Basique coûte 10 STA à l'utilisation, et inflige 5 PV de dégâts de "base" +  5 PV de dégâts avec " épée en bois "



 

Statistiques en fin de tour



 
80 PV
   100 PM
   110 STA
   110 PE



================================

Maëlik ne perdit pas de temps, il dégaina son épée après avoir éviter l'ennemi d'entrainement après avoir éviter l'ennemi et donna un coup latéral en pleine tête du squelette dans le but de le décapiter net.

[ j'ai eu un gros soucis avec le code d'intégration il ne me montrait rien de mes stat j'ai du enlever une partie du code et le faire manuellement. Dis moi si je suis bon pour cette mise en forme de combat =) ]


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Sam 2 Avr - 1:20

Si le Stalchild avait pu s'exprimer,  sans doute aurait-il juré de voir ainsi sa première proie de la nuit lui glisser si aisément entre les griffes. Ses doigts osseux se refermèrent sur le vide là où il espérait se saisir d'un malheureux jeune homme débordant de vigueur. Mais il en fallait davantage pour décourager cette abomination assoiffée par la vie. Lorsqu'un Stalchild commençait son assaut, seules deux choses pouvaient l'en détourner : La destruction ou la morsure des rayons du soleil. Et encore. Son âme rattachée à ce monde par la rancune finissait toujours par reformer son squelette délabré. Une traque infinie qui continuerait inlassablement jusqu'à ce que les esprits trouvent le repos.
C'était désormais une machine, sans réelle intelligence ou motivation autre que de se repaître du sang chaud qu'on lui avait jadis arraché. Et malheureusement pour le jeune Hylien, le cœur qu'on voulait lui arracher était un élément relativement nécessaire à sa pérennité dans le temps.

Mais à défaut de chance, Maëlik disposait d'une bonne dose de courage et d'une fidèle épée en bois qui allait aujourd'hui se montrer bien utile.  S'élançant avec bravoure, le guerrier frappa la créature  avec toute la force dont il était capable ce qui, il fallait le reconnaître, n'était hélas pas grand chose. Le mort vivant ne possédait ni l'instinct de survie ni l'agilité nécessaire pour chercher à esquiver, aussi se contenta-t-il d'encaisser. Un poc retentissant résonna dans tous les environs lorsque le bois percuta l'os avec fracas. Mais le coup manquait de puissance pour terrasser le monstre. Sous l'impact, la tête du Stalchild commença à tournoyer sur sa nuque à toute allure, comme une terrifiante toupie avant de s'arrêter dans un angle douteux.

Agacée, la créature remit sa tête en place, à peine esquintée par l'estocade Un squelette normal n'aurait pas été capable de tels mouvements, mais c'était la magie qui animait ce cadavre bien plus que ce qu'il restait de ses articulations.

S'avançant d'une démarche maladroite et dandinant, le Stalchild arma son coup avec une férocité intacte, espérant lacérer le visage de l'Hylien à coup de griffes. Dans un sifflement d'air, ses grosses mimines griffues s'abattirent dans la direction du héros en devenir.
   
Modération de combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Lun 4 Avr - 16:30

Au moment de l’impact, Maëlik vit que le coup n’eut pas l’effet escompter. Au lieu de le décapiter net, sa tête se contenta de tournoyer comme une toupie dans un froissement d’os sinistre avant de s’arrêter pas vraiment en face de lui.

*Fais chier maudite épée en bois, vivement que je m’achète un truc qui vaux le coup..

la créature remit sa tête en place et avança maladroitement sur le jeune guerrier qui souriait excité par le combat, il avait ça dans le sens et l’adrénaline avait monté en flèche.
Il vit le squelette tenter de le griffer le visage mais bien trop rapide, Maëlik esquiva en effectuant un saut de côté avant d’abattre un coup d’épée oblique en direction de la nuque et de l’épaule du squelette en frappant très fort.

Cela lui faisait un bien fou, il avait mal partout à force de se trainer cette caisse sur le dos et là malgré la fatigue il pouvait se défouler sur ce monstre sans que ça gène personne.

================================

SPOILER !

80 PV
   100 PM
   110 STA
   110 PE


Phase Défensive



Esquive basique 10 PE

Phase Offensive



Une Attaque Physique Basique coûte 10 STA à l'utilisation, et inflige 5 PV de dégâts de "base" +  5 PV de dégâts avec " épée en bois "



Statistiques en fin de tour



80 PV
   100 PM
   100 STA
   100 PE


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Jeu 7 Avr - 23:44

L'attaque maladroite du Stalchild n'avait que peu de chance d'atteindre sa cible, et c'est sans surprise que le jeune hylien parvint à se défaire du coup de griffe. Il était peu probable que la créature parvienne à lui infliger la moindre blessure à vrai dire, mais cela ne l'empêcherait pas de continuer son assaut. Le danger des Stalchild se trouvait dans leur nombre et mieux valait pour Maëlik que tout ce boucan en rameute pas les frères et soeurs de ce petit gaillard.

Cette fois ci, le coup de Maelik semblait avoir eut un impact réel sur le monstre malgré la médiocrité de son arme. Sous la force de l'impact, ses vertèbres se fissurèrent dans un craquement sinistre d'os rongés par la pourriture, menaçant de séparer sa caboche vide du reste du corps. Un coup si violent à la nuque aurait probablement paralysé un homme adulte à vie, mais ce n'était pas un problème pour le mort vivant. Quand bien même, s'il avait peu sentir la douleur, nulle doute que la créature aurait hurlé de toute la force de ses poumons. Menaçant de tomber, sa tête balançait dangereusement à chacun de ses mouvements, renforçant son allure aussi grotesque que repoussante. Prenant appui sur ses jambes, le Stalchild tenta un bond en direction de Maelik, essayant ce qui dans son esprit devait être une attaque sautée mais qui ressemblait plus à une tentative de placage.

 
Modération de combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Mar 12 Avr - 15:09

Le coup avait fait mouche, les craquements sinistre de la pourriture des os se faisaient bien entendre et Maëlik savait qu'il gagnerait le combat, comment pourrait-il perdre face à un être aussi peu puissant et ridicule.

Il vit le squelette s'élance vers lui pour le plaquer et surement lui déchirer le visage une fois sur lui, ce qui ne se passera pas puisque bien trop rapide Maëlik se contente de s’écarter juste en bougeant d'un pas de côté, ce qui fait pivoter son corps et décide au moment de l'esquive de lui sectionner jambe pour l’handicaper pour de bon d'un bon coup d’épée à l'horizontale.

Statistiques en début de tour



80 PV
   100 PM
   100 STA
   100 PE


Phase Défensive



Esquive basique 10 PE

Phase Offensive



Une Attaque Physique Basique coûte 10 STA à l'utilisation, et inflige 5 PV de dégâts de "base" +  5 PV de dégâts avec " épée en bois "



Statistiques en fin de tour



80 PV
   100 PM
   90 STA
   90 PE


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Jeu 14 Avr - 21:30

Il n’avait plus de nerfs, plus de peau pour sentir le vent à la place de la chair molle et chaude mais le Stalchild avait suffisamment d’instinct primitif pour connaître la frustration de gratter uniquement de la terre sous ses griffes. Pire encore, ce fut par un craquement assourdi par la décrépitude interne de l’os que le monstre finit sa chute, une jambe en moins.
 
Il n’était pas si malin non plus pour savoir quand fuir. Et quand bien même, la proie devenue chasseur l’aurait laissé vagabonder à ramper par terre et regagner les entrailles du sol ? S’il avait été vivant, il l’aurait fait par désespoir.
 
Même avec un membre et des côtes qui se détachaient de sa cage thoracique, le Stalchild continuait sans répit dans sa tâche funèbre.
 
Il essaya de s’appuyer sur son unique jambe pour bondir, toutes griffes vers le visage de cet impertinent vivant.
 
L’ultime saut.
 
Modération de combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Dim 17 Avr - 16:23

Maëlik savait que le combat était terminé, ce sera sa première victoire et encore heureux contre un ennemi aussi faible, le jeune guerrier ne pouvait pas perdre.

Après lui avoir sectionné sa jambe qui tomba raide au sol, le squelette animé sauta une dernière fois sur Maëlik surement pour atteindre son beau visage comme depuis le début de ce combat.

Maëlik eu un petit sourire suivit d’un rictus dédaigneux et esquiva l’attaque tout en abaissant son arme de toute ses force sur le crane du stalchid qui a peine le temps de toucher le sol se fit briser le crane plaqué par l’épée de bois planté dans la terre.

*c’est terminé … * pensa Maëlik

Statistiques en début de tour



80 PV
   100 PM
   90 STA
   90 PE


Phase Défensive



Esquive basique 10 PE

Phase Offensive



Une Attaque Physique Basique coûte 10 STA à l'utilisation, et inflige 5 PV de dégâts de "base" +  5 PV de dégâts avec " épée en bois "



Statistiques en fin de tour



80 PV
   100 PM
   80 STA
   80 PE


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Sam 23 Avr - 21:55

Le membre 'Game Master' a effectué l'action suivante : Lancer de Dés


'Dé de Butin' :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
avatar
Administrateur
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Sam 23 Avr - 22:43

La lame en bois fracassa les os déjà abimés de la créature qui s'effondra dans un claquement sinistre de moelle épinière brisée. Cette fois ci, le Stalchild ne se releva pas. Tout à coup, sa carcasse sans vie fut agitée de soubresauts, comme un poisson arraché à la quiétude de l'eau. L'antique magie qui gardait son corps en un seul morceau était en train de s'affoler. Dans un ultime sursaut de puissance, elle implosa à la manière d'un feu d'artifice bleuté, dispersant les os un peu partout dans une flamme éthérée. La lueur rouge qui flamboyait dans les orbites s'était éteinte et déjà son cadavre retournait lentement à la terre pour mieux revenir à la prochaine lune.

Le jeune Hylien avait triomphé ! Quand bien même il s'agissait d'une créature faible, une première victoire était toujours quelque chose à fêter. Et d'ailleurs, du coin de l’œil, et malgré l'obscurité, Maelik pu apercevoir l'éclat lumineux d'un rubis qui reflétait la lueur de la lune. Un bien maigre trésor tombé de la créature défaite qui sans doute appartenait jadis au soldat qui était tombé autrefois en ces lieux. Mais un butin était un butin, quand bien même fut-il arraché aux mains des morts.

Alors que le combat s'achevait, les premières heures de l'aube apparurent à l'horizon, le soleil rieur annonçant la fin de ce qui aurait pu être une très longue nuit.
Plus que quelques heures et Maelik pourrait contempler de ses yeux la Citadelle d'Hyrule dans toute sa splendeur et sa masse. Un endroit qui allait bien le changer de sa terre d'origine.


[Tu remportes donc 5 Rubis pour ce combat, je te rajoute ça dés maintenant. Désolé de la réponse tardive]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylien
avatar
Hylien
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   Jeu 28 Avr - 14:27

Maëlik, une fois le monstre achevé constata une petite explosion bleuté inoffensive faisait apparaître à sa grande surprise une jolie rubis bleu qui en vaut logiquement 5 verts, ce n'est pas grand chose mais tout effort mérite récompense.

Maëlik réalisa qu'il s'agissait de sa première victoire, encore heureux après tout ce n'est qu'un monstre de pacotille et à aucun moment il n'a été en danger selon lui.

Il leva la tête et les premières lueurs de l'aube venait d'apparaître. Il souria et repris son caisson a lanière sur le dos pour se diriger en direction du pont levis du château. Ses épaules lui faisait mal mais il était si proche du but que cela lui redonnait du cœur à l'ouvrage.

Il attendit patiemment que la porte s’ouvre devant lui déterminé à prendre une décision de carrière une fois à l'intérieur.


"si je ne suis pas capable de te battre, ne t'en fais pas ce n'est qu'une question de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
profil +

MessageSujet: Re: Les premiers pas d'une aventure   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les premiers pas d'une aventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeu aventure text
» Shinobi's World l'aventure ninja vous attend
» Super Smash Bros Brawl -- La Grande Aventure ! Chaine YT ?
» Comment partager une aventure ? (Résolu)
» Les premiers templates FA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda - Arc Of ::  :: 
Hyrule
 :: 
Lac Hylia
 :: 
Lac Hylia
-